Lancement du 3018

Lancement du 3018

Retour sur le nouveau numéro national d’assistance pour tous les enjeux de protection des mineurs sur Internet et d’aide à la parentalité numérique.

Reconnue d’utilité publique dans sa mission de protection des mineurs sur Internet depuis 15 ans, l’Association e-Enfance opère depuis 2009 la plateforme nationale d’assistance Net Écoute 0800 200 000 qui devient le 3018. Cette plateforme est également, depuis 2011, le partenaire officiel du ministère de l’Éducation nationale dans la lutte contre le cyberharcèlement entre élèves. Experte reconnue sur l’aide à la parentalité numérique, elle a été mandatée pour répondre aux questions des parents, liées à l’exposition des enfants à la pornographie et au contrôle parental sur le site jeprotegemonenfant.gouv.fr. Le 3018 devient ainsi le point d’entrée unique pour les adolescents, les parents et leurs enfants, sur toutes les questions liées aux usages numériques des jeunes.
Nouveau numéro d’assistance pour les jeunes victimes de violences numériques, le 3018, gratuit, anonyme et confidentiel, est accessible par téléphone 6 jours sur 7, de 9h à 20h, sur 3018.fr par Tchat en direct, via Messenger et WhatsApp. Son équipe, composée de psychologues, juristes et spécialistes des outils numériques, est formée à la protection des mineurs sur Internet et à l’accompagnement des parents dans leur rôle d’éducation : cyberharcèlement, revenge porn, chantage à la webcam, surexposition aux écrans, jeux vidéo, exposition à des contenus violents & pornographiques, contrôle parental, paramétrage de compte sur les réseaux sociaux ou encore piratage de compte, usurpation d’identité.

Des procédures de signalement déclenchées auprès des réseaux sociaux
Le 3018 intervient à la demande des jeunes victimes ou de leur responsable pour faire supprimer un compte ou un contenu illégal qui leur porteraient préjudice. Tiers de confiance, « trusted flagger » auprès des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, TikTok, Twitch, Youtube, Roblox, Discord, Yubo), le 3018 agit immédiatement pour obtenir leur suppression en quelques heures. Dans les faits, le 3018 déclenche une procédure de signalement dédiée pour prendre en charge les jeunes victimes de violences numériques. Le 3018 accueille et écoute la victime, l’assiste et la conseille. Le cas échéant, il analyse le compte ou le contenu concerné, le qualifie juridiquement, répertorie les éléments constitutifs. Il réunit un dossier de signalement et le transmet directement au service de modération du réseau social concerné via un canal prioritaire. Sa capacité d’intervention unique en France assure un traitement accéléré des signalements par les réseaux sociaux, plus que jamais nécessaire au regard des tensions accrues provoquées par les confinements successifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.